Créer un PDF Recommander Imprimer

Paysage

Jeudi, 26 Mai 2011 15:48

Domaine terrestre: Fait partie du Sahara océanique, combinaison de désert de sable, à dunes vives, et de pierres. À l'approche de la côte, apparaît une végétation clairsemée de steppe désertique composée de plantes halophiles rares dépendantes de la pluviométrie et d'arbustes sahéliens.Les sebkhas, cuvettes d'évaporation au sol argileux sursalé, des dalles gréseuses ou calcaires ainsi que des dunes vives ou fossiles rompent la monotonie du paysage. La grande faune est rare et a considérablement régressé au cours des siècles du ait d'une chasse non contrôlée.

Domaine maritime: Présente une plus grandediversité de faciès. Dans la zone sud du Parc, entre lescaps Timiris et Tafarit, il est intéressant de noter l'ensemble d'îles gréseuses et/ou sableuses dont la plus grande, Tidra, abrite la plus septentrionale des mangrovesà palétuviers blancs (Avicenia africana) - relique  d'un passé lointain où les apports fluviaux étaient importants et les prairies à spartines (Spartina maritima) les plus méridionales  de la côte ouest africaine.Ceci souligne le caractère de charnière biogéographique du Banc d'Arguin que confirme la présence simultanée d'espèces d'oiseaux et de poissons caractéristiques de milieux tempérés et tropicaux. Le caractère dominant de ce  domaine littoral est la vaste étendue de lagunes parcourues de chenaux dont l'aspect change au gré des marées.   À marée basse, l'absence de pente entraîne l'émersion de plus de 450 km2 où se sont développés des herbiers dominés par les zostères (Zostera noltii) et les  cymodocées, fondementsde l'écosystème du Banc d'Arguin et base d'un réseau alimentaire.